Le Sri Lanka est pays ayant une richesse naturelle hors du commun. Il est jalonné de réserves où les amoureux d’aventures auront l’occasion de se dépayser loin du tumulte de la vie urbaine. Par exemple, le parc national de Wilpattu est un endroit intéressant à visiter lors d’une expédition sur l’ancienne île de Ceylan. Cette aire protégée, se trouvant à environ 35 km d’Anurâdhapura, est la plus grande du Sri Lanka. Elle a une superficie de près de 1 316 km². Ce havre est connu comme étant un refuge du léopard du Sri Lanka. Cet animal est uniquement présent dans cette contrée. Mis à part ce mammifère, des ours lippus, des buffles des rivières et des éléphants d’Asie vivent dans ce parc. En outre, de nombreux oiseaux comme les Tantales indiens, les Coqs de Lafayette ainsi que les Sarcelles d’été peuvent y être aperçus. De ce fait, ce site est un observatoire idéal pour contempler la faune aviaire locale.

Une excursion au parc national de Yala

Mis à part le parc national de Wilpattu, celui de Yala est idéal pour faire des randonnées pendant un séjour au Sri Lanka. Il se trouve à 300 km de Colombo, la capitale du pays. Cette aire protégée d’environ 979 km² fait partie des endroits les plus visités de la contrée. Sa célébrité est surement due à son magnifique paysage ainsi que sa grande variété faunistique. D’ailleurs en cours de route, les explorateurs verront des crapauds de Yala, Crocodiles des marais et des éléphants du Sri Lanka. À titre d’information, ces derniers sont fortement menacés à cause de la déforestation. Le parc national de Yala constitue l’un de leurs refuges. Outre cela, de nombreux oiseaux ont élu domicile dans ce coin de paradis. De ce fait, les excursionnistes apercevront quelques Calaos de Ceylan, Barbus à couronne rouge et Bulbuls à tête noire sur les branches des arbres.

Un détour au parc national du Gunung Mulu

L’expédition en quête de terre de dépaysement peut se poursuivre en Malaisie. Cette contrée a, au même titre que le Sri Lanka, des réserves dignes d’intérêt. Pour illustrer, le parc national du Gungung Mulu, sis dans le nord du Sarawak, est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de L’UNESCO. Sa faune unique, sa flore tropicale, ses longues grottes, ainsi que son somptueux décor lui a valu cette place honorable. Ces merveilles font de cette aire protégée un endroit méritant un détour lors d’un voyage en Malaisie. Pour y accéder, il n’est pas envisageable d’emprunter un circuit routier. Les touristes devront, soit prendre l’avion, soit embarquer dans un ferry depuis Miri. Généralement, la durée de vol est de 30 min, mais elle peut varier en fonction de la condition climatique. En ce qui concerne le périple en bateau, il peut être fait en environ un jour. Cette escapade nautique offrira aux excursionnistes l’occasion de contempler le paysage local.

Partage avec tes amis










Submit