Saint Andre

Sur 5 037 hectares, 43 174 habitants entre la rivière du Mât et la Grande Rivière Saint-Jean, Saint Andre est une commune bien peuplée, dont la population ne cesse de croître depuis quelques années . Ceci s’explique par les nouvelles voies rapides mettant le centre-ville à 15 minutes du chef-lieu . La vocation de la commune est agricole dès 1670 . Le climat chaud et humide explique bien sûr cette végétation luxuriante et le fait que tout ou presque pousse là-bas . Vastes étendues sucrières, mais également culture de la vanille sur tuteurs (pignons d’Inde ou bois de chandelle) . Dans le quartier de Dioré, la commune bénéficie aussi de quelques 200 hectares de forêts semi-primitive, attrait touristique non négligeable . La vocation sucrière ancienne explique l’abondance de maisons de maîtres de style purement colonial (dont certaines parfaitement préservées), d’usines sucrières désarmées mais aux reliefs souvent très bien entretenus . Saint Andre est également le berceau de la culture tamoule de l’île étant donné la très forte concentration de travailleurs immigrés indiens qui y furent amenés . D’où cette abondance de temples magnifiques et la floraison de cérémonies très hautes en couleurs .

Bref historique

Les premiers exilés sont reclus à Bourbon en 1646 par M. Pronis, gouverneur du comptoir français de Fort-Dauphin, pour mettre un frein à leurs ardeurs mutines, Débarqués du Saint-Laurent, ils sont installés dans le Quartier des Français, sur les bords de la rivière Saint-Jean. La région de Saint-André a donc, historiquement, vu débarquer les premiers Français. Leur chef était un certain Jean Leclerc, surnommé “Des Roquettes”. Ils ne restèrent pas dans l’île, mais le séjour leur fut éminemment profitable puisque lorsqu’une barque vint aux nouvelles, on retrouva nos gaillards pétants de santé. De cette réputation d’Eden se fit jour la nécessité de coloniser définitivement Bourbon.

Saint-André a d’abord fait partie du quartier de Sainte-Suzanne en 1704, avant de devenir section administrative de la commune de Saint-Benoît en 1733. Devenue commune en 1741, elle acquiert la totalité de ses compétences en 1825. En 1725, on ne relevait que 23 concessionnaires, répartis entre Quartier-Français, Champ-Borne et Saint-André.

En lire plus: Source www.ville-saint-andre.re

Informations

  • Pays : France
  • Département : La Réunion
  • Superficie : 53,07 km2
  • Nombre d’habitants : 56 156. (2013)
  • Nom des habitants : Saint-Andréens
  • Code postal : 97440
  • Monnaie : Euros

Office du tourisme Saint-André

  • Maison Martin Valliamée 1590, chemin du Centre BP 91 97440 Saint-André
  • Tél : 0262 46 16 16
  • GSM : 0692 24 30 83
  • Fax : 0262 46 52 16
  • Email : info@oti-est.re
  • Web : http://est.reunion.fr

A découvrir

La Maison Martin Valliamé : Un patrimoine architectural exceptionnel

Une prestigieuse maison chargée d’histoire.

Construite en 1925 par le Docteur Léopold Martin, la Maison Martin Valliamé reflète admirablement la beauté de l’architecture réunionnaise. Du haut de ses 3 étages et composée de 24 pièces, elle est entièrement construite en bois. A la mort du Docteur, la maison sera vendue à la famille indienne Valliamé d’où son nom composé. Rachetée par la mairie en 1891, elle sera classée monument historique de la Réunion un an plus tard. Aujourd’hui rénovée, elle accueille le siège de l’OTI (Office de Tourisme Intercommunale).

Un monument important dans l’activité touristique de la ville.

Depuis que l’OTI (anciennement appelé Office Municaple Touristique) s’est installée à la Maison Martin Valliamé, Le site est devenu l’un des plus grands atouts touristiques de la ville. Des expositions et des évènements, comme par exemple la nuit du musée, y sont souvent organisés. Des visites de la demeure sont également proposées toute la semaine.

Informations pratiques :

Quand ? Ouvert du Lundi ou Samedi.

Quelle heure ? 9H30, 10h45, 13h45, 15h.

Combien ? 8,50 € / Pers, 6,50 € (groupe de 8 pers), 4,50 pour les enfants de – de 12 ans.

Comment s’y rendre ? Venant de Saint Denis comme de Saint Benoit prendre sortie de la quatre voies en direction Cambuston, tourner à droite chemin du Centre, passé le collège Terrain Fayard, la maison Martin Valliamé se trouve à votre droite.

Pour plus de renseignements : 0262 46 91 63 (l’OTI)

L’usine sucrière de Bois-Rouge

L’usine sucrière de Bous-Rouge vous propose une visite passionnante au cœur de la fabrication de sucre de canne à l’usine de Bois-Rouge et de la production des divers rhums parfumés.

Un peu d’histoire

Construite en 1805 par Francois Xavier Bellier Monrose, la distillerie de Bois Rouge était essentiellement destinée à la fabrication du Rhum. Deux ans plus tard après l’interdiction de sa production,la distillerie devient l’une des premières usines sucrières de la Réunion. En 1996, la création du Rhum est à nouveau autorisée. La culture de la canne a sucre est une activité importante dans l’île, c’est pour cela que la distillerie de Bois Rouge est très intéressante à visiter.

Une visite passionnante

Dans un univers fantastique, ou il est préférable de ne pas avoir peur du vide, vous allez découvrir tout le processus de fabrication du rhum et du sucre. Vous commencerez sur le site des balances où vous découvrirez tout le processus de transformation de la canne au sucre : le déchiquetage, l’extraction du jus, la fabrication du sirop, l’épuration et la cristallisation. Ensuite, vous poursuivrez votre parcours à la rhumerie, où vous observerez les différentes étapes de la fabrication des rhums. La visite s’achèvera par des dégustations du rhum et du jus de canne produits à l’usine dans la boutique « Tafia et Galabé » dans laquelle on peut aussi acheter des produits artisanaux et cadeaux.

Informations pratiques :

Quand ? Ouvert toute l’année sauf dimanche et jour fériés,

– Du lundi au vendredi de 9H à 20H et le samedi de 9H à 18H (pendant la campagne sucrière)

– Du lundi au samedi de 10h à 18h (hors campagne sucrière)

Où ? 2 chemin Bois Rouge, Saint-André
Comment s’y rendre ? Venant de Saint Benoit ou de Saint Denis, prendre sortie quatre voies direction Cambuston, descendre toute l’avenue Ile de France. Une fois arrivée en face de la pharmacie, tourner à gauche, puis tourner à droite chemin Bois Rouge, continuer la route, l’usine est visible de loin (surtout quand les cannes sont coupées).

Visites et renseignements : Tafia & Galabé au 0262 58 59 74.

A découvrir aussi

  • Église Saint-Nicolas de Champ-Borne
  • Étang de Bois Rouge
  • Eglise de Saint-André
  • Maison Martin Valliamé
  • Parc du Colosse
  • Temple du Colosse

Parc du Colosse : Un site touristique riche en activités

Situé sur le littoral de Champ-Borne, le parc du Colosse est un parc nautique aménagé d’aires de jeux, de kiosques, de boutiques… Un lieu idéal pour venir piquer-niquer en famille le dimanche.

Un lieu exceptionnel avec des nombreux atouts.

Avec son petit étang propice aux activités nautiques,et son parc aménagé destiné aux activités de plein air, le Colosse est un atout considérable dans le développement touristique de la ville. Grâce à la richesse et à la diversité de ses activités, le site accueille de nombreux visiteurs. Il accueille sur son site les plus grands événements de la ville comme Dipavali, Fête des lanternes, Koloss Kestival ou encore Festiplantes.

Un endroit attractif qui contribue au développement économique.

A l’entré du parc, vous trouverez des restaurants, des boutiques artisanales et des snacks pour se restaurer et passer un bon moment de détente. Des kiosques sont également installés pour permettre aux familles de pique niquer en toute convivialité. Bien sûr, le site est équipé d’aires de jeux pour les enfants.

Informations pratiques :

Quand ? Le parc est ouvert du lundi au dimanche, de 8h30 à 23h

Combien ? Le parc et les aires de jeux sont gratuits, les activités sont payantes (se renseigner auprès des particuliers présent sur le site).

Comment s’y rendre ? Prendre la sortie de la route nationale “direction de Cambuston”, descendre toute l’avenue Ile de France. Une fois arrivée au bout de la rue, en face se trouve une pharmacie, prendre à droite et suivre les indications.

Le Jardin des 1001 saveurs

Ce jardin exotique et pédagogique de 4 hectares se situe au 1321, Chemin Grand canal à Saint-André.

Laissez vous embarquer pour un voyage étonnant dans un jardin typiquement créole ou encore un voyage dans le temps au travers des fruits et des fleurs exotiques d’hier et d’aujourd’hui. Une visite guidée de 1h30 vous attend tous les jours de 10h00 à 14h00 et le dimanche de 10h00 à 15h00 Sauf le mercredi.

Renseignez-vous au 0692 76 49 85

En lire plus: Source www.ville-saint-andre.re

Localisation

Newletters

Soyez le premier à recevoir nos actualités et deals

Booking Hotel Ile La Reunion

GRATUIT
VOIR