Saint-Philippe

Au cœur du Sud Sauvage, Saint Philippe s’inscrit comme une escale incontournable pour les amoureux de nature tropicale préservée et luxuriante. Le dépaysement est garantit! La commune s’étend des pentes de coulées de laves du Piton de la Fournaise, aux côtes tourmentées par la houle du Grand Sud. Habité vers 1750, ce village isolé prit le nom de Saint-Philippe en 1830, en l’honneur du nouveau roi des Français : Louis-Philippe d’Orléans. Ce village à l’histoire mouvementée, a été façonné par les caprices du Piton de la Fournaise : Cap Méchant, Mer Cassée, Souffleur d’Arbonne, la côte est jalonnée de points de vue spectaculaires d’où l’on peut admirer les fantaisies de l’Océan Indien. Les voyages de découverte de l’île avant son peuplement, ont laissé son empreinte sur les sites du Puits des Français, des Anglais ou du Puits arabe. Un détour à l’Ecomusée au Bon Roi Louis vous permettra de remonter dans le temps, à la découverte d’objets uniques d’antan retraçant l’installation puis la vie quotidienne des premiers colons dans cette région dite inhospitalière. Le long de la route, les forêts de bois de couleurs offrent leur ombrage à la culture des vanilliers qui s’y épanouissent. Les épices et leurs secrets se découvrent dans « le jardin des parfums et des épices » où un guide passionnant vous entraîne dans son sillage. Plus à l’Est, l’enclos du volcan où se déversent les laves de la Fournaise propose une lecture passionnante de l’histoire géologique de l’île, creuset d’un mariage mouvementé entre la terre et le feu.

A lire plus: Source www.sud.reunion.fr/le-sud/saint-philippe.html .

Informations

  • Pays : France
  • Département : La Réunion
  • Superficie : 153,94 km2
  • Nombre d'habitants : 5 088 (2013)
  • Nom des habitants : Saint-Philippois
  • Code postal : 97442
  • Monnaie : Euros

Office du tourisme de Saint-Philippe:

  • 41 A, rue Leconte Delisle 97442 Saint-Philippe
  • Tel : 0262 97 75 84
  • Fax : 0262 97 75 84
  • Email : otstphilippe@gmail.com

A découvrir

La Route des Laves

Verdoyant et tumultueux, ainsi est le ” Pays Brûlé “, ravagé ici et là par les coulées volcanique, cicatrices vivantes d’un passé et d’un présent hauts en couleur. Ne manquez pas une visite à la Pointe de la Table, plate-forme de lave figée, qui a augmenté la surface de l’île de 30 hectares en se déversant dans l’Océan. A Saint Philippe, le volcan est omniprésent, des pentes basaltiques aux falaises noires de la côte. La route est jalonnée de panneaux datant les coulées de lave traversées, ménageant des points de vue sur l’océan indien. Au fil des siècles, les éruptions hors de l’Enclos ont doté la commune d’un décor extraordinaire qui ne peut laisser le visiteur insensible.

Cap méchant. Basse Vallée

Situé à Basse Vallée, une falaise plonge à pic dans l’océan, Le Cap méchant. Son nom, on le doit à la forte houle se fracassant contre ses flancs de laves en puissantes gerbes d’eau.

Les visiteurs peuvent profiter d’un point de vue sur la côte basaltique.

Ce paysage époustouflant est aussi un lieu très prisé des pique-niqueurs dominicaux. Il est aménagé de kiosks, restaurants, sentiers

A découvrir aussi

  • Église Saint-Philippe
  • Au Bon Roi Louis écomusée
  • Cheminée usine sucrière du Baril
  • Jardin des Parfums et des épices
  • Maison du Domaine du Baril
  • Marine de Saint Philippe

Forêt de Mare longue

Ce foret humide de basse altitude, est l’un des vestiges de la forêt primaire réunionnaise. C’est aussi la plus grande forêt naturelle de l’île.

Il existe 3 sentiers tracés par l’ONF. Des panneaux indiquent les noms des espèces rencontrées : bois de joli coeur, palmiste cochon, tan rouge …

Des enchevêtrements de racines dans les roches basaltiques et des espèces endémiques créent le décor…

Voilà à quoi ressemblaient les forêts de La Réunion autrefois !

Le Baril

Village rural, la Baril fut la première section qui devint ensuite Saint-Philippe.

Lieu de pic-nique apprécié, on y retrouve le Puits des Anglais. Ce puits a été creusé en 1822 dans la lave du volcan, sous les ordres de Joseph Hubert. Son nom on le doit aux anglais qui occupaient l’île et qui lors de la pose de la première pierre, y auraient dissimulé huit pièces de monnaie : Un louis d’or, une pièce de 5 francs, cinq piastres espagnoles et une roupie.

Localisation

Newletters

Soyez le premier à recevoir nos actualités et deals

Booking Hotel Ile La Reunion

GRATUIT
VOIR